PRIX DE L’ISOLATION DES COMBLES


Entreprendre des opérations d’économies d’énergie dans votre logement vous permettra de réduire vos consommations énergétiques. Opter pour une chaudière performante, abandonner les ampoules à incandescence et changer toutes ses ampoules pour des ampoules à LED, installer des systèmes hydro-économes ou encore entreprendre des travaux d’isolation constituent autant d’actions qui feront une différence notoire sur vos factures d’énergie. De plus, ces travaux permettent de valoriser un bâtiment, et d’améliorer le confort d’un logement. Mais quel est le prix à payer pour consommer moins ? Notamment, combien coûte une isolation des combles ?

L’isolation thermique des combles est-elle rentable ?

Dans le cadre d’un chantier d’économies d’énergie, outre le prix des travaux, la notion fondamentale à laquelle il faut prêter attention est la rentabilité du projet. Quel avantage en effet a-t-on à payer un moindre coût pour isoler ses combles, si l’impact sur la facture d’énergie est moindre, lui aussi ?


Comment évaluer la rentabilité d’une isolation de combles – et donc le coût à lui accorder ?

Un projet de rénovation énergétique devient rentable lorsque les coûts liés au financement des travaux sont compensés par la réduction de la facture énergétique. Après avoir atteint ce seuil de rentabilité, le surplus est considéré comme un gain de pouvoir d’achat pour le consommateur en comparaison avec le statu quo de sa situation s’il n’avait pas engagé de travaux d’économies d’énergie. Il faut de plus prendre en compte les fluctuations du prix de l’énergie. Il se trouve que ce dernier a tendance à augmenter au fil des années. Or, l’évolution du prix de l’énergie a davantage d’impact sur le budget consacré aux factures énergétiques dans un logement non isolé que dans un logement performant.


Rentabilité de l’isolation de combles : des variables conséquentes sur l’efficacité du projet et son coût global

La qualité et le niveau de performance de l’isolation des combles impactent la rentabilité et le coût global du projet de rénovation

D’autres éléments viennent impacter la rentabilité d’une opération de rénovation. Il s’agit d’une part de la qualité et du niveau de performance de la rénovation énergétique. En effet, plus la qualité et le niveau de performance énergétique sont faibles, moindre sera la rentabilité du projet. Dans le cas de l’isolation des combles pour optimiser la rentabilité de l’opération, la résistance thermique de l’isolation doit être au minimum de R = 7 m2.K/W en comble perdu ou de R= 6 m².K/W en rampant de toiture. De fait, si l’épaisseur d’isolant posé est insuffisante et ne permet pas d’atteindre notamment ce critère de résistance thermique, la durée pour rentabiliser l’opération sera fortement augmentée. En particulier, s’il faut doubler la consommation énergétique pour chauffer l’espace donné, le seuil de rentabilité sera atteint 4 ans plus tard.

Le coût de l’isolation des combles impacte la rentabilité et le coût global du projet de rénovation

Les tarifs pratiqués par l’artisan en charge de l’isolation des combles ont un effet direct sur l’atteinte du seuil de rentabilité. Plus les tarifs pour l’isolation au mètre carré sont élevés, plus le temps nécessaire pour atteindre le seuil de rentabilité sera long, plus le coût global de l’opération d’isolation sera élevé. En augmentant le prix de l’isolation de 30%, le seuil de rentabilité sera ainsi atteint 4 ans plus tard. Cela peut donc s’avérer hautement prohibitif dans l’entreprise d’un tel projet.


Des aides financières pour votre projet de rénovation

Les particuliers souhaitant réaliser une opération de rénovation énergétique comme l’isolation de leurs combles peuvent avoir recours à un certain nombre d’aides financières. Parmi celles-ci on peut citer le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), les « primes éco énergie » liées au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), l’Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz), les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), la TVA à 5,5% ou encore les aides distribuées à l’échelle locale – l’Éco-chèque logement distribué par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée par exemple.

Ces dispositifs sont complexes et souvent méconnus du grand public. En l’absence de conseil et d’orientation, il est très facile de passer à côté et de payer le prix fort pour faire isoler ses combles. Ainsi, si 80% des professionnels évoquent auprès de leurs clients particuliers le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), seulement 26% d’entre eux présentent les « primes éco travaux » liées au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie et 23% des artisans promeuvent les aides locales. Cette méconnaissance des aides est flagrante dans la proportion de foyers qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique. Ainsi, dans les faits et suivant un sondage de l’ADEME réalisé en 2015, parmi les ménages ayant opté pour une rénovation performante, seuls 44% bénéficient de la TVA à 5,5%, 28 % d’un crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et 7% des certificats d’économie d’énergie. Or, en ayant recours aux aides, les particuliers peuvent bénéficier de fortes réductions sur le montant de leurs travaux de rénovation énergétique et, ainsi, diminuer le prix de l’isolation des combles et réduire la durée nécessaire pour atteindre le seuil de rentabilité.

Afin de mener à bien son projet et optimiser le prix d’une isolation des combles, il convient donc de se renseigner sur ces différents aspects. Mes Combles Gratuits et ses artisans partenaires RGE sont au fait de ces éléments et vous accompagnent pour bénéficier d’une isolation des combles de la meilleure qualité possible, à des coûts défiant toute concurrence. En effet, suivant vos revenus, Mes Combles Gratuits finance de 50 à 100% votre projet d’isolation de combles.


Les prix pratiqués par les artisans sur le marché de l’isolation des combles


Des prix optimisés pour isoler ses combles

Afin d’optimiser la rentabilité d’un projet d’isolation, il est impératif que les coûts soient maîtrisés. L’artisan est la première porte d’entrée vers une rénovation énergétique. Il est donc sensé accompagner son client afin de lui proposer des tarifs avantageux. Or, en réalité, le prix d’une isolation des combles est très variable et de nombreux professionnels pratiquent des tarifs bien au-dessus des prix « optimisés ». Ces prix optimisés comprennent l’achat du matériel, le déplacement de l’artisan, l’entretien de ses équipements, le salaire des équipes de couverture. D’après une enquête réalisée UFC-Que Choisir, ces prix optimisés pour l’isolation des combles perdus seraient de 15 à 20€ hors taxes au mètre carré isolé.

La réalité des prix pratiqués pour isoler ses combles

Face à ces prix « optimisés », la réalité est toute autre. En effet, toujours d’après UFC-Que Choisir, les particuliers paient en réalité entre 120 et 175% de plus pour l’isolation de leurs combles. Cela correspond à des tarifs allant de 33€ à 55€ hors taxes au mètre carré isolé dans des combles perdus.

Ces coûts élevés ont tout d’abord un impact sur la rentabilité d’un projet d’isolation de combles. Ainsi, il faudra compter plus de temps pour que l’opération soit rentable. De plus, cela rend l’accès aux travaux de rénovation énergétique impossible à de nombreux clients qui ne sont pas en mesure de financer de telles sommes.

Il est pourtant possible d’obtenir des prix bien plus accessibles. Ainsi, avant le lancement du programme Mes Combles Gratuits, les artisans partenaires de GEO FRANCE FINANCE proposaient des tarifs plus raisonnables pour l’isolation des combles. En rampants de toiture, le prix d’une isolation de combles était en 2016 de 29€ hors taxes au mètre carré (moyenne obtenue auprès de devis émis 70 artisans partenaires). De même, pour en combles perdus, le prix d’une isolation de combles était en 2016 de 17€ hors taxe au mètre carré (moyenne obtenue auprès de devis émis par 139 artisans partenaires).


Le prix d’une isolation des combles avec Mes Combles Gratuits


Une rentabilité incomparable

Les schémas ci-dessous permettent de comparer l’atteinte du seuil de rentabilité dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique « classique », d’un projet d’isolation de combles avec Mes Combles Gratuits financé à 50% et d’un projet d’isolation de combles avec Mes Combles Gratuits financé à 100%.





Il apparaît très clairement que le financement d’un projet grâce à Mes Combles Gratuits permet l’atteinte du seuil de rentabilité à un niveau record. En effet, les primes liées au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie et les accords passés avec les artisans permettent d’offrir à un ménage sur deux l’isolation de ses combles pour 0€.


Un devis d’isolation des combles à 0€

Avec Mes Combles Gratuits, un ménage sur trois peut bénéficier d’une isolation des combles pour un prix de 0€. Comment cela fonctionne-t-il ?

Proposer un devis à 0€ pour isoler ses combles est permis par le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie. En effet, Mes Combles Gratuits est une marque du groupe GEO France Finance, structure délégataire et acteur majeur du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie. À ce titre, Mes Combles Gratuits verse des « primes éco travaux » ou « primes énergie » aux acteurs ayant créé un dossier d’isolation de combles. Ces « primes éco travaux » viennent couvrir 100% du montant des travaux grâce à la Loi pour la Transition Énergétique. En effet, cette dernière a introduit dans le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie un volet dédié à la « précarité énergétique ». L’État a donc défini un seuil de revenus fiscaux de référence maximal, en dessous duquel les ménages peuvent bénéficier d’aides financières plus importantes pour mener à bien leurs travaux. Les seuils de revenus varient en fonction de la situation géographique et du nombre de personnes dans le foyer.

Ces seuils figurent dans le tableau ci-après :


Nombre de personnes composant le ménage Île de France Autres Régions
1 19 803 € 14 308 €
2 29 066 € 20 925 €
3 34 906 € 25 166 €
4 40 758 € 29 400 €
5 46 630 € 33 652 €
Par personne supplémentaire + 5 860 € + 4 241 €

Afin d’accompagner ces foyers à réaliser des économies d’énergie et grâce à des accords de tarifs raisonnables négociés avec ses artisans partenaires, Mes Combles Gratuits accorde donc des primes éco travaux qui permettent de financer l’intégralité des travaux. Cela concerne les foyers dont les revenus fiscaux de référence sont inférieurs ou égaux aux seuils mentionnés précédemment et situés en zones climatiques H1 et H2 – c’est-à-dire l’ensemble des départements français hormis ceux qui composent la zone H3 soit le 66, le 11, le 34, le 30, le 13, le 83, le 06, la Corse et les DOM-TOM. De plus, les foyers sont éligibles au devis à 0€ pour l’isolation de leurs combles que leur énergie de chauffage soit l’électricité ou le combustible.

Par ailleurs, ces prix ne sont pas synonymes de « bâclage »: nos entreprises d’isolation de combles partenaires sont toutes RGE et conscientes des bonnes pratiques et normes à respecter pour mener à bien un chantier d’isolation. Toutefois, le prix d’une isolation de combles à 0€ concerne uniquement l’isolation des combles perdus par soufflage. Ce devis à 0€ ne concerne pas les opérations annexes et ces tarifs sont toujours soumis à la validation de l’entreprise de travaux d’isolation de combles lors de la visite technique ou de l’entretien téléphonique. En effet, le soufflage est la technique d’isolation la plus intéressante d’un point de vue qualité / prix. Les autres méthodes d’isolation (rampants de toiture, isolation des toitures terrasses) sont plus complexes, sont plus longues à mettre en place et sont donc plus onéreuses. Cela ne permet donc pas un financement à 100%.


Des tarifs préférentiels pour isoler ses combles

Les ménages ne s’inscrivant pas dans les seuils de revenus cités précédemment ou situés hors zone géographique peuvent néanmoins bénéficier de tarifs exceptionnels pour isoler leurs combles avec Mes Combles Gratuits. En effet, nos artisans se doivent de respecter un prix maximal pour l’isolation des combles perdus. Ce coût a été fixé à hauteur maximale de 10,70€ du mètre carré hors taxe, une fois la prime CEE versée à l’artisan et la déduction des impôts du particulier liée au CITE effectuée.