Laine de verre : quelle épaisseur choisir ?

Présente dans 75 % des maisons en France, la laine de verre est aussi efficace qu’abordable et écologique. Une solution à envisager à la seule condition de savoir quelle épaisseur choisir en fonction de la pièce et de ses contraintes.

Avec Hellio Isolation,

baissez vos factures d'énergie

J'en profite
épaisseur laine de verre

Quels critères déterminent l’épaisseur de la laine de verre ?

La résistance thermique

La résistance thermique, c’est la capacité d’une paroi à ne pas laisser passer la chaleur d’une pièce à l’autre. C’est une valeur primordiale qui va définir la qualité de l’isolation. Ces valeurs sont définies par la réglementation thermique 2012 (RT 2012, bientôt remplacée par la RE2020) pour chaque pièce afin de déterminer quelle résistance thermique atteindre pour une isolation optimale. Des exemples de valeurs par pièce sont donnés plus loin dans ce guide.

Elle s’exprime en mètre carré kelvin par watt (m2/K/W).

La conductivité thermique

La conductivité thermique représente le pouvoir isolant d’un matériau, chacun ayant des caractéristiques qui lui sont propres. Elle s’exprime en watt par mètre kelvin (W/m.K) et c’est une indication donnée par le fournisseur sur la fiche technique du produit ou sur son emballage.

Un exemple de calcul pour mieux comprendre

À partir de la résistance thermique voulue, il est simple de calculer l’épaisseur de laine de verre nécessaire.

Exemple : vous voulez isoler un mur donnant sur l’extérieur de votre maison ?

La RT 2012 donne une résistance thermique moyenne de 2,5 m²/K/W. La conductivité thermique de la laine de verre est en moyenne de 0,035 W/m.K. En multipliant ces deux valeurs, on obtient environ 0,0875 mètre. Il vous faut donc choisir une épaisseur de laine de verre de 8 ou 9 cm.

Les valeurs de référence pour votre isolation thermique

Il n’est pas toujours simple de faire les calculs pour déterminer l’épaisseur de laine de verre idéale pour une isolation de la toiture par exemple. On peut néanmoins s’appuyer sur quelques valeurs standards qui aideront votre réflexion sur l’installation de la laine de verre.

Cloison intérieure

Il faut au minimum une épaisseur de 6 à 7 cm de laine de verre, 10 cm si elle est en contact avec une pièce non chauffée.

Mur en façade

10 cm d’épaisseur de laine de verre est aussi recommandé.

Isolation des toitures

Il faut compter entre 10 et 20 cm d’épaisseur pour des combles habitables. Pour les combles perdus, on tourne aux alentours de 16 à 20 cm d’épaisseur, et 33 cm si épandage par soufflage. Cependant, certains combles peuvent nécessiter jusqu’à 45 cm d’épaisseur. Pour ce type d’isolation thermique des combles, l’idéal est de disposer deux couches d’isolant de façon croisée afin de maximiser leur efficacité.

Pour limiter l’épaisseur sans perdre en efficacité, la laine de verre peut être combinée avec un isolant mince multicouche (composé entre autres d’aluminium et de polyuréthane) et un pare-vapeur pour l’étanchéité. Que vous optiez pour cette option ou une autre, demandez conseil à un artisan RGE. Il saura avec vous calculer la bonne épaisseur des deux matériaux additionnés.

Si avoir trop de laine de verre n’est pas un problème, un excès d’isolant n’a pas d’effet bénéfique. C’est pourquoi calculer la bonne épaisseur à partir des données du fabricant et de la résistance thermique souhaitée est la bonne solution. Assez simple à calculer, elle vous fera profiter de vraies économies et vous offrira un grand confort dans toute la maison.

Comment choisir sa laine de verre – 3 points à retenir :

  • La laine de verre est l’un des meilleurs rapports qualité/prix en matière d’isolation.
  • Le choix de l’épaisseur de laine de verre répond à des critères précis (résistance thermique nécessaire, conditions climatiques).
  • Le calcul se fait en multipliant la résistance thermique souhaitée à la conductivité thermique du produit.

Avec Hellio Isolation,

baissez vos factures d'énergie

J'en profite
WidgetAvisVerifies