Isoler ses combles : le guide pour tout savoir

L’isolation des combles est un de vos prochains projets ? Entre le but à atteindre et les différentes techniques, un guide est le bienvenu pour y voir plus clair et s’organiser.

Avec Hellio Isolation,

baissez vos factures d'énergie

J'en profite
guide isolation des combles

Pourquoi isoler ses combles ?

Qu’ils soient aménagés ou perdus, il est recommandé d’isoler les combles. Naturellement, l’air chaud monte tandis que l’air plus froid stagne dans les pièces les plus proches du sol. Si l’isolation des combles n’est pas suffisante, la chaleur finit par s’échapper par le toit. On estime à 30 % les pertes de chaleur provoquées par les combles et la toiture de la maison. Une isolation thermique efficace, notamment l’isolation des combles par soufflage, évite cette déperdition énergétique. Votre confort thermique s’en trouvera aussi amélioré et la chaleur sera plus constante dans vos pièces.

Quelle solution choisir pour isoler vos combles ?

Il est tout à fait possible d’améliorer son isolation, aussi bien sur des combles perdus qu’aménagés. Il existe pour cela plusieurs techniques.

L’isolation par épandage pour les combles perdus

Elle consiste à mettre un pare-vapeur au sol pour protéger la pièce de l’humidité naturelle de la maison. On recouvre ensuite le sol de matériaux isolants (laine de verre, ouate de cellulose, laine de mouton ou de chanvre). Le produit, sélectionné pour sa résistance thermique, est réparti manuellement et la trappe d’accès colmatée. Le produit peut être réparti aussi par soufflage, selon la configuration des combles, avec un même résultat. Vos combles perdus sont alors complètement imperméables à l’humidité et fermés hermétiquement. Avec la couche d’isolant, au minimum 33 cm, vous êtes sûr de conserver la chaleur dans les pièces de vie.

Le sarking, idéal pour les combles aménagés

En cas d’inaccessibilité du sol des combles ou s’il s’agit de combles aménagés, la solution est d’isoler à partir du toit. On peut le faire par l’intérieur de la pièce ou par l’extérieur (on parle de sarking). Un ensemble de panneaux isolants et un pare-vapeur sont posés sur le support de la toiture avant de remettre les tuiles ou ardoises par-dessus. L’isolation se fait donc en augmentant l’épaisseur de la toiture de l’extérieur afin de ne pas perdre de volume à l’intérieur.

Combien coûte l’isolation de vos combles ?

Lorsque les combles sont perdus, on estime en moyenne à 50 €/m² le coût d’une isolation par épandage, manuelle ou par soufflage. Le sarking est une méthode plus efficace, mais dont le coût est évalué en moyenne à 200 €/m².

Des aides pour financer l’isolation de vos combles

C’est parce qu’isoler ses combles coûte cher que l’État a mis en place le principe des combles isolés gratuitement au travers des Certificats d’Économies d’Énergie. Avec MaPrimeRénov, c’est jusqu’à 90 % du montant des travaux qui est subventionné.

Le but ? Obtenir une isolation performante de votre domicile sans devoir investir. Ce sont les fournisseurs d’énergie qui vous financent en collectant les Certificats d’Économies d’Énergie émis à la suite des travaux. En résumé très simplifié, le financement de vos combles évite aux fournisseurs d’énergie de payer une amende. Chacun y est donc gagnant, en particulier vous, puisque vous profitez d’un financement complet de l’isolation de vos combles perdus.

Comprendre que l’isolation des combles est la première étape vers plus de confort thermique est important. De nombreuses solutions permettent aujourd’hui de réaliser des travaux efficaces rapidement. Les aides étatiques offrent une prise en charge dont il serait dommage de se priver.

3 points à retenir sur l’isolation des combles :

  • Une bonne isolation, ce sont des économies d’énergie tout au long de l’année.
  • L’isolation par épandage est parfois la solution la plus simple à mettre en œuvre.
  • De nombreuses aides permettent une prise en charge totale, ou presque, des coûts.

Avec Hellio Isolation,

baissez vos factures d'énergie

J'en profite
WidgetAvisVerifies