Confort thermique : qu’est-ce que c’est ?

Connaissez-vous la notion de confort thermique ? Importante et néanmoins subjective, elle définit la sensation de bien-être – liée à la température – que l’on ressent dans une pièce. Cependant, chauffer ou rafraîchir son domicile ne suffit pas pour parler de confort thermique : d’autres facteurs sont à prendre en considération.

Avec Hellio Isolation,

baissez vos factures d'énergie

J'en profite
confort thermique

Confort thermique : une définition pour bien comprendre

Le confort thermique est atteint quand la température chez soi permet d’avoir assez chaud en hiver et d’être au frais en été. Autrement dit, une température idéale pour se sentir bien toute l’année. C’est une notion subjective qui varie d’un individu à l’autre. On ne peut donc pas la quantifier de façon précise. Cependant, on peut s’appuyer sur diverses causes pour comprendre comment agir sur notre confort thermique.

Quels paramètres influent sur le confort thermique ?

Avoir bien chaud en hiver et se protéger du soleil en été n’est pas qu’une question de météo. C’est aussi dû à plusieurs facteurs.

  • Facteur no 1 : les échanges thermiques dans la maison. Les échanges thermiques se font entre deux surfaces de température différente. Par exemple, un carrelage froid dans une pièce chauffée provoque une baisse de température ressentie et une sensation désagréable. Les parois et les fenêtres mal isolées sont aussi un facteur d’échanges thermiques.
  • Facteur no 2 : l’humidité de l’air. Plus elle est importante, plus elle accentue la sensation de froid dans une maison, et plus on a tendance à monter le chauffage. L’humidité altère aussi la qualité de l’air.
  • Facteur no 3 : l’étanchéité de votre maison aux courants d’air est primordiale. Les mouvements d’air intensifient une sensation de froid en hiver, par exemple.
  • Facteur no 4 : le mode de vie et le profil : l’âge, le sexe, l’état de santé, l’habitude d’une activité physique ou la tenue vestimentaire sont autant de variables à prendre en compte dans la notion de confort thermique.

Tous ces points jouent sur votre ressenti en matière de confort thermique, l’améliorant ou au contraire le dégradant.

Pourquoi un meilleur confort thermique est-il un avantage ?

Un meilleur confort thermique, c’est tout d’abord se sentir mieux dans sa maison ou son appartement. Une évidence pas si simple à obtenir. D’autant plus qu’une maison optimisée pour le confort thermique représente en moyenne une économie de 20 % sur une facture de chauffage, car elle gaspille généralement moins d’énergie.

Comment améliorer la gestion de la température de votre domicile ?

1. Le chauffage

Pour être efficace, votre chauffage doit être homogène et moderne : chaudière biomasse, chaudière à condensation ou encore pompe à chaleur au rendement élevé. Un plancher chauffant ou un radiateur rayonnant est une alternative intéressante mais plus chère. Ils permettent une diffusion de la chaleur du sol au plafond et sur toute la surface, pour se sentir mieux chez soi.

2. L’isolation

Rien ne sert de mettre le thermostat au maximum si votre maison est une passoire énergétique, ouverte aux courants d’air. L’isolation des fenêtres et des murs est un plus non négligeable : elle supprime ces mouvements d’air désagréables qui rendent le chauffage d’une maison plus compliqué. De petits travaux de réparation temporaires peuvent apporter tout de même une réponse limitée, mais appréciable.

L’isolation des combles est le moyen d’agir qui a le plus d’impact pour se protéger de la température extérieure. Cette isolation thermique va éviter les déperditions de chaleur importantes que provoquent combles et parois qui sont en contact avec l’extérieur. Vous allez ainsi réguler la température intérieure et donc augmenter votre sensation de bien-être dans votre maison. L’isolation complète de votre maison, des combles aux murs en passant par les fenêtres permet une économie annuelle de chauffage comprise entre 20 et 30 %.

Bonus : une maison bien isolée est une maison qui prend de la valeur en matière d’immobilier. Un atout de poids si vous envisagez un jour la revente.

Avez-vous l’habitude de vous plaindre du froid ou de la chaleur dans votre maison ? Le confort thermique de votre maison est sans doute en cause. Vous pouvez y remédier de manière simple en adoptant les bonnes solutions.

3 points à retenir sur le confort thermique :

  • C’est la notion qui conditionne votre sensation de confort à domicile.
  • De nombreux facteurs liés à l’isolation et au chauffage sont à l’origine de votre inconfort et d’une surconsommation.
  • Des solutions, entre autres l’isolation des combles, faciles à mettre en œuvre permettent de gagner en confort thermique.

Avec Hellio Isolation,

baissez vos factures d'énergie

J'en profite
WidgetAvisVerifies